Mon travail est lié à la découverte. J’agence le tableau en créant un fond complexe avec du bois, du papier déchiré.

Sur ce fond, je veux faire apparaitre un sujet :visage, fragment de corps…. la rencontre entre le support et le dessin provoque une ambiguïté.

Le dessin, fruit de la pensée et du désir, est confronté à la réalité rude du support.

C’est le lieu d’un conflit entre la résistance de la matière et la volonté de décrire.

En peignant, je retrouve le sentiment de la découverte, la marche du promeneur dans un environnement inconnu tentant de comprendre l’espace pour avancer.

Jacques Fourcadier